Mois des cancers gynécologiques

Plus un cancer est découvert tôt, plus les chances de guérison sont grandes.

Cancer de l'endomètre*

*endomètre = tissu intérieur de l’utérus

C’est le plus fréquent des cancers gynécologiques.

Facteurs de risque*

* éléments qui favorisent l’apparition d’un cancer

  • L’âge : souvent après la ménopause
  • L’obésité et le diabète
  • Un traitement par tamoxifène*
  • Plus rarement, une prédisposition génétique

*tamoxifène = médicament d’hormonothérapie

Le cancer de l’endomètre peut provoquer un ou plusieurs des symptômes ci-dessous :

  • Des saignements chez les femmes ménopausées ou en dehors des règles chez les femmes non ménopausées
  • Des saignements plus importants pendant les règles
  • Des pertes blanches avec des pertes de sang
  • Des douleurs en bas du ventre
  • Des rapports sexuels douloureux
  • Des troubles urinaires

Si vous constatez l’un de ces symptômes, consultez votre médecin.

Cancer du col de l'utérus

Facteurs de risque*

* éléments qui favorisent l’apparition d’un cancer

Les cancers du col de l’utérus sont presque toujours causés par une infection à un papillomavirus.

Ce cancer arrive à tout âge.

Les papillomavirus, c'est quoi ?

Il existe différents papillomavirus appelés aussi HPV.

Ces virus se transmettent par voie sexuelle :
par simple contact au niveau des parties génitales, avec ou sans pénétration.

Nous sommes presque tous infectés par un ou des papillomavirus au cours de notre vie.
Le plus souvent, le virus disparaît tout seul sans conséquence.

Si l’infection dure longtemps, elle peut créer une lésion qui pourra se transformer en différents cancers :
col de l’utérus mais aussi anus, ORL*, vulve, vagin, pénis.

*ORL = cancers de la tête et du cou

Les bons gestes pour l'éviter

1. La vaccination

Dès 11 ans :

Les filles et les garçons doivent se faire vacciner contre les papillomavirus (HPV).

La vaccination est sûre, efficace
et remboursée.

Elle permet d’éviter presque tous les cancers du col de l’utérus et les infections à l’origine de nombreux cancers.

2. Le dépistage

Entre 25 ans et 65 ans :

toutes les femmes doivent se faire dépister par un frottis* tous les 3 à 5 ans.

* frottis = examen de dépistage

Le dépistage permet de découvrir des lésions précancéreuses ou cancéreuses et de les traiter le plus rapidement possible.

De nombreux cancers du col de l’utérus peuvent être évités grâce au dépistage.

Bon à savoir​

Il s’agit d’un dépistage organisé.
Les femmes reçoivent un courrier de rappel.

Cancer de l'ovaire

Facteurs de risque*

* éléments qui favorisent l’apparition d’un cancer

  • Des cancers du sein ou de l’ovaire dans la famille
  • L’âge : souvent après la ménopause
  • Le surpoids et l’obésité
  • Des règles précoces ou une ménopause tardive
  • L’absence de grossesse

*tamoxifène = médicament d’hormonothérapie

Le cancer de l’ovaire est rare.

Les symptômes sont peu spécifiques : ballonnements persistants, douleurs inhabituelles dans le bas du ventre, constipations, nausées, saignements…

Ils apparaissent souvent à un stade avancé de la maladie.
Son évolution est en général mauvaise mais les traitements s’améliorent pour permettre une meilleure chance de survie.

Cancer de la vulve*

*vulve = organes génitaux externes de la femme

Ces cancers sont très rares et arrivent le plus souvent vers 70 ans.

Plusieurs signes peuvent alerter :

  • Démangeaisons qui durent
  • Modification de la vulve
  • Apparition d’une masse…

Au quotidien, pour limiter le risque d’avoir un cancer :

  • Pratiquez une activité physique régulière
  • Maintenez un poids idéal pour votre santé
  • Choisissez une alimentation équilibrée et variée
  • Ne fumez pas et limitez votre consommation d’alcool

Soyez à l’écoute de votre corps et consultez un médecin en cas de symptôme persistant.

Ne négligez pas votre suivi gynécologique une fois par an même après la ménopause.

Un doute, une question à propos des cancers gynécologiques ?

L’association de patientes IMAGYN est là pour vous soutenir et vous informer, vous et vos proches.

Partager ce document

Mois des cancers gynécologiques

Ou copier le lien

CONTENU